Attention aux risques d’escroqueries dans le contexte de l’épidémie de covid-19!

«L’Autorité des marchés financiers (AMF) et l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) appellent le public à la plus grande vigilance face au risque d’escroqueries dans le contexte de l’épidémie de covid-19 et de repli des marchés financiers.

Dans cette période où les Français doivent se confiner à leur domicile et font un usage accru d’Internet, l’AMF et l’ACPR les invitent à redoubler de vigilance face aux campagnes de démarchage téléphonique, aux courriels frauduleux soi-disant adressés par un tiers de confiance (banque, administration, fournisseur d’énergie, etc.) mais aussi aux bannières publicitaires en ligne renvoyant vers des formulaires à remplir.

Les escrocs recourent à ces techniques dans le but de collecter des données personnelles (coordonnées téléphoniques, données de carte ou identifiants bancaires, informations sur les placements actuels et le patrimoine, etc.), qui seront ensuite utilisées dans le cadre de fraudes (achats à distance, usurpations d’identité, etc.) ou à des fins de démarchage agressif ou manipulatoire dans le cas d’arnaques financières.

Les deux autorités rappellent que les offres frauduleuses évoluent très vite et utilisent souvent l’actualité. Dans le cadre de leur activité de veille, l’AMF et l’ACPR ont d’ores et déjà constaté que des acteurs peu scrupuleux utilisent des mots-clés liés au virus covid-19 et tiennent des discours commerciaux fallacieux, jouant sur la peur.

D’une manière générale, l’AMF et l’ACPR rappellent les précautions à prendre et les règles de vigilance à observer avant tout investissement ou toute souscription :

-Ne communiquez jamais vos coordonnées ou d’autres données personnelles sur Internet ou par courriel
Ne répondez pas aux appels téléphoniques que vous n’avez pas sollicités

-Obtenez un socle minimal d’informations sur l’organisme ou l’intermédiaire qui vous propose un produit bancaire, d’assurance ou financier (dénomination sociale, pays d’établissement, adresse du siège social, numéro d’immatriculation ou d’agrément, assurance responsabilité civile pour les intermédiaires…)

-Vérifiez systématiquement que votre interlocuteur est autorisé à proposer ce produit en consultant le site internet de l’ORIAS, organisme chargé de tenir le registre des intermédiaires en assurance ou en banque, le registre des agents financiers agréés REGAFI ainsi que les listes d’organismes d’assurance agréés en France et bénéficiant d’un passeport européen

-Consultez les listes noires publiées par les autorités sur le site internet Assurance Banque Épe Info Service (www.abe-infoservice.fr) et vérifiez que le site ou l’entité proposant le service financier n’y figure pas
Concernant les placements atypiques dans des biens concrets, ils doivent être impérativement enregistrés par l’AMF, consultez la liste blanche des offres enregistrées

-Aucun discours commercial ne doit faire oublier qu’il n’existe pas de rendement élevé sans risque élevé. »
Vous avez des questions ? Vous pouvez vous renseigner sur les sites internet suivants :

Assurance Banque Épargne Info Service ABEIS www.abe-infoservice.fr notamment la rubrique et la vidéo « Se protéger contre arnaques »

ACPR : https://acpr.banque-france.fr/

AMF : http://www.amf-france.org/ ou appelez AMF Epargne Info Service au 01 53 45 62 00 du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et 13h30 à 17 h.

Vous pouvez également télécharger l’application AMF Protect Epargne, disponible sur iOS ou au lien suivant sur navigateur : https://protectepargne.amf-france.org/ À propos de l’AMF »
*Communiqué de presse AMF ET ACPR du 26-03-2020

Artisans, Commerçants, Professionnels et Entreprises, notre solution pour désinfecter vos locaux suite au COVID-19

Chers Clients, Artisans, Commerçants, Professionnels et Entreprises,

Face à la crise sanitaire inédite que nous traversons, nous restons pleinement mobilisés à vos côtés pour assurer au mieux la continuité ou la reprise de vos activités.

Plus que jamais, nous voulons vous apporter des conseils adaptés et des solutions aux problèmes que vous pouvez rencontrer dans la gestion de vos entreprises.

Dans ce cadre, nous souhaitons vous présenter une solution pour la désinfection de vos locaux.

Pour vous permettre une reprise d’activité dans de bonnes conditions tout en protégeant vos salariés ainsi que vous-même, nous nous permettons de vous présenter les services du n°1 mondial de la décontamination, la société BELFOR, agréée par les compagnies d’assurance.

Certains d’entre vous ont peut-être déjà eu l’occasion de tester leur efficacité et leur professionnalisme dans le cadre d’un sinistre que nous avons géré pour votre compte.

La société BELFOR a mis au point un protocole validé par le Centre Européen de Prévention et de Contrôle des Maladies (ECDC, https://europa.eu/european-union/about-eu/agencies/ecdc_fr) qui permet d’éliminer les résidus de virus et notamment le COVID-19 dans les zones potentiellement infectées. Ses réalisations ont déjà satisfait de nombreuses sociétés en France, en Europe et aux USA.

A l’issue de cette intervention rapide et efficace, un certificat de désinfection vous sera délivré, le seul valable à ce jour auprès des autorités compétentes.
Sans parti pris de notre part, si vous souhaitez avoir plus d’information et mettre en œuvre cette prestation, nous vous invitons à prendre contact avec notre cabinet au 01.43.42.37.75 (pendant nos plages horaires actuelles (10-12h et 14-16h).

Nous vous mettrons en relation avec la personne chargée de votre secteur.

 Avec tout notre soutien dans ces moments difficiles,

Votre courtier

Le cabinet AIC GIOVANNETTI

P.S : exemple tarifaire pour un local de production de 150m2 avec machines (750€ TTC)

DISPOSITIONS SUITE AU CORONAVIRUS COVID19

Chères Clientes et Chers Clients,

A la suite des annonces faites par le gouvernement pour freiner ou limiter la propagation du Coronavirus COVID19, nous avons tous et toutes la responsabilité de nous et de vous protéger collectivement.

En conséquence, nous vous informons que nous ne pourrons plus, à compter de ce jour et jusqu’à nouvel ordre, vous recevoir dans nos locaux de LA COURNEUVE et de PARIS.

Toutefois, nous restons joignables par courriel et par téléphone (aménagement des horaires de 10h à 12h et de 14H à 16H). Nous vous communiquons ci-dessous les coordonnées directes de vos interlocuteurs :

Pour la gestion courante :

-Béatrice LONGUET blo@cabinet-aicg.fr 01 43 42 98 97

-Camille CHAPEAU cch@cabinet-aicg.fr 01 43 42 37 75

-Estela MONTEIRO emo@cabinet-aicg.fr 01 43 42 98 43

-Mathieu VAN TEMSCHE mvt@cabinet-aicg.fr 01 43 42 37 75

-Sandrine FOLET sfo@cabinet-aicg.fr 01 43 42 98 45

 

Pour la gestion des Sinistres :

-Anne COVELLI aco@cabinet-aicg.fr 01 43 42 98 96

-Damien COUETUHAN dco@cabinet-aicg.fr 01 43 42 37 75

-Frédéric GUERIN fgu@cabinet-aicg.fr 01 43 42 98 44

 

Responsables :

-Philippe CHAPEAU phc@cabinet-aicg.fr 01 43 42 97 67

-Frédéric CHABANNET fch@cabinet-aicg.fr 01 43 42 97 69

-Soraya BENAMRANE sbe@cabinet-aicg.fr 01 43 42 98 95

 

Notre ligne standard étant le 01 43 42 37 75.

Nous restons à votre disposition et mobilisé pour vous apporter le meilleur service malgré les conditions exceptionnelles actuelles.

Nous vous prions toutefois de bien vouloir nous excuser par avance des désagréments que cette situation pourrait engendrer.

Bien à vous.

Philippe CHAPEAU

Règlementation : le Fichier des Véhicules Assurés (FVA)

Le fichier des véhicules assurés créé à des fins de lutte contre le défaut d’assurance sera opérationnel au 1er janvier 2019. Le décret d’application a été publié le 20 juillet dernier au Journal Officiel.

Pour mémoire, en France, l’assurance automobile est obligatoire. Tout propriétaire d’un véhicule terrestre à moteur dont il a l’utilisation doit, à minima, souscrire une assurance au tiers pour couvrir les dommages causés à autrui lors d’un accident de la route.

Selon le Fonds de Garantie des Assurances obligatoires (FGAO), environ 700 000 conducteurs roulent, en France, sans aucune assurance. Et une grande majorité de ces conducteurs, responsables d’un accident, se sont retrouvés dans l’incapacité d’indemniser leurs victimes et endettés, parfois à vie.

 


Le fonctionnement de ce fichier :

    • Chaque assureur a l’obligation de déclarer les souscriptions et résiliations de chaque véhicule assuré chez lui en communiquant son immatriculation pour qu’elle soit présente dans le fichier.
  • A partir de 2016, le Ministre de l’Intérieur a mis en place la possibilité de croiser les SIV (Système d’Immatriculation des Véhicules) des forces de l’ordre avec les fichiers des assureurs. Cette mise en relation permettra de vérifier l’adéquation entre les véhicules immatriculés et les véhicules assurés.

Rappel : Les risques de conduire sans assurance :

Conduire sans assurance est passible d’une amende de 3 750 euros selon l’article L324 – 2 du code de la route. Mais ce n’est pas tout, en cas de contrôle des forces de l’ordre, selon la situation du conducteur et la durée de conduite sans assurance, les délits sont sanctionnés de peines complémentaires pouvant entraîner :

 

 

  • La suspension du permis de conduire (pour une durée de trois ans au plus) ;
  • L’annulation du permis de conduire avec l’interdiction de repasser l’examen pendant trois ans au plus ;
  • L’interdiction de conduire pendant un maximum de cinq ans, certains véhicules terrestres à moteur (de même pour certains véhicules sans permis) ;
  • Une peine de travail d’intérêt général ;
  • L’obligation d’effectuer un stage de sensibilisation à la sécurité routière, pour un montant de 250 euros (au frais du conducteur incriminé) ;
  • Une peine de jours-amende (la loi condamne le non assuré à verser à l’État en fonction de ses ressources, une certaine somme pendant une période donnée) ;
  • La confiscation du véhicule.

 

FCH